FLASH INFO
CONTRIBUTION AU MIEUX-ETRE DE LA JEUNE FILLE ET DE LA FEMME

CONTRIBUTION AU MIEUX-ETRE DE LA JEUNE FILLE ET DE LA FEMME :UN NOUVEAU CHALLENGE POUR VOISINS SOLIDAIRES -TOGO !!!

La Gestion de l’Hygiène Menstruelle (GHM) a été longtemps négligée par les acteurs de l’Eau Hygiène et Assainissement (EHA). Cependant, les gouvernements,les institutions et les Organisations Non Gouvernementales (ONG) se sont aperçus que la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD) seraitfreinée si les questions de menstruation n’étaient pas prises en compte : augmentation du taux de décrochage scolaire des filles, baisse de la productivité des femmes actives durant la périodede menstruation,…Tout ceci compromet de facto la dignité des écolières/femmes.

Ayant déjà capitalisé assez d’expériences sur les questions de santé grâce à différents projet de construction d’infrastructures sanitaires et à plusieurs campagnes de sensibilisation menées sur le terrain sur des thèmes tel que, l’hygiène, l’automédication,…Voisins Solidaires-Togo en collaboration avec une de ses stagiaires allemande Mademoiselle Friederike DREWSlanceront en février 2019 le projet « COUPEabilité – Coupe Menstruelle pour la Femme ».Dans un contexte d’autonomisation de la femme, ce projet a pour objectif de conforter le pouvoir et la force des femmes.

En effetil est évident que les femmes sont libres de choisir les produits hygiéniques selon leurs besoins, mais devraient-ellestoujours dépenser trop d’argent pour cela ?

Nous dirons non ! D’autant plus que nul n’ignore le rôle socio-économique qui pèse déjà sur les femmes. Pour les soulager, il s’agira de leur proposer une alternative. Ainsi la« COUPEabilité-Coupe Menstruelle pour la Femme »va présenter un nouvel appareil de protection hygiénique féminine utilisé lors des menstruations. Cela peut révolutionner le marché et en même temps, la réalité de beaucoup de femmes.

Naturellement,les femmes saignent pendant leurs périodes. Généralement à partir de 14 ans, jusqu’à 50 ans, elles doivent non seulement endurer des souffrances, mais souvent elles doivent cacher cela pour des raisons de pudeur. Nous pouvons caricaturer en disant aussi que pendant la période, le porte-monnaie de la femme saigne. Oui ! C’est la triste réalité !

En effet l’achat des tampons ou des serviettes hygiéniques constitue une nécessité régulière. Quelquefois, l’accès à toutes ces options peut être limité pour des raisons économiques ou autres. Une enquête faite en 2015 au Royaume-Uni a montré qu’une femme doit utiliser des produits sanitaires pendant sa vie d’une valeur de plus de 25.000 €. Dans beaucoup de pays du monde, des milliers de femmes dépendent des dons pour financier l’acquisition mensuelle des tampons ou des serviettes hygiéniques.

Heureusement depuis les années 1990, une femme a eu l’ingénieuse idée de  développer une alternative réutilisable : La Coupe Menstruelle. Également appelée « cup », « tasse » ou « coupelle », la coupe menstruelle est une protection périodique (comme les serviettes et les tampons) interne. C’est une petite coupe en silicone (ou en latex) qui s’insère dans le vagin pendant les règles. On peut l’utiliser plus de dix ans.Elle coûte 15 à 30€. En calculant qu’en moyenne, une femme utilise plus de dix boîtes de tampons ou de serviettes hygiéniques par an.L’achat d’une coupe menstruelle est donc amorti en seulement trois (03) mois.

Suivant plusieurs initiatives en Afrique dont celle de l’Afrique du Sud, Voisins Solidaires- Togo veut soutenir particulièrement les écolières et jeunes femmes à trouver une solution durable pour la période en vulgarisant au Togo l’utilisation de la Coupe Menstruelle. Ainsi, ellecontribuera à éviter que les filles abandonnent l’école. Ces dernières pourront aborderle sujet de la période avec confiance.

Pour cela dans, le cadre de ce projet, il est envisagé l’organisation des événements et des séminaires pour mieux faire connaître la coupe et pour sensibiliser les filles/femmes sur son utilisation. L’éducation sanitaire – particulièrement comment nettoyer et réutiliser le produit sera au centre du débat.

Pour pouvoir relever ce nouveau challenge, nous lançons un appel solennel à toutes les bonnes volontés en vue de pouvoir soutenir ce projet.Il est évident que le coût d’acquisition de la coupe menstruelle peut s’avérerun peu élevéet inabordable pour les femmes issues de famille à faible ou moyen revenu. Ainsi des subventions sur le prix de la coupe seraient les bienvenues afin de la rendre également accessible aux plus pauvres. Soutenir la femme, c’est soutenir toute l’humanité dit –ont ?

Nous lançons une fois encore un appel solennel aux partenaires.